Administration parlementaire et déontologie

Dans le cadre de l’amélioration de l’expertise de l’exercice des fonctions parlementaires, prélude à la mise en œuvre du programme de renforcement des capacités matérielles et techniques, le projet d’appui aux Parlements, financé par l’Union européenne, fournit actuellement un appui au Sénat et à l’Assemblée nationale et provinciale pour l’organisation d’un atelier relatif à « l’administration parlementaire et déontologie ». C’est un cycle qui débute ce 12 septembre 2012, au cercle Elaeis de Kinshasa, avec les hauts fonctionnaires et les agents de collaboration du Sénat et de l’Assemblée nationale. Il s’agit d’un exercice de 3 jours permettant de réétudier la problématique de la déontologie au service du travail parlementaire. Les participants sont invités au respect des principes de base qui fondent l’éthique administrative et, par conséquent, l’efficacité de la fonction publique. A l’issue de ces séances de travail, plusieurs résultats sont atteints, notamment, l’établissement d’une approche analytique du régime disciplinaire et l’examen de la problématique de l’autonomie du statut du personnel parlementaire.