Infrastructures

Dans le cadre de la poursuite de la modernisation et de la construction des infrastructures de base, le programme du gouvernement de la RDC a retenu, dans ses objectifs principaux, la réhabilitation et la construction de routes, voiries, chemins de fer, voies d’eau, ports, aéroports, écoles et hôpitaux.

A charge du ministère des Infrastructures et Travaux publics, le réseau routier du pays est émaillé de 153.209 km de routes dont 58.509 km de route d’intérêt général. Les 3.500 km de voiries urbaines sont sous la gestion de l’Office des Voiries et Drainage (OVD), pendant que le ministère du Développement rural se charge de 87.300 km de routes de desserte agricole.

Plusieurs localités et chefs-lieux des provinces sont retenus dans le programme du gouvernement, notamment pour les réhabilitations et restaurations des voiries urbaines. C’est le cas des villes de Kinshasa, Mbandaka, Kananga, Tshikapa, Kikwit, Goma, Bukavu, Kindu.

Le transport fluvial est également d’une extrême importance, car le pays possède un réseau hydrographique de 15.000 km de voies navigables, qui peut être considéré comme l’épine dorsale des voies de communication pour le développement des échanges, notamment les produits agricoles indispensables à l’alimentation des grands centres urbains.

C’est dans ce contexte que s’inscrivent les efforts du gouvernement, à travers notamment le Projet de Transport Multimodal (PTM) pour l’interconnexion des transports en RDC, basé sur quatre principaux sous-réseaux de routes, voies ferrées, aéroports, et de ports maritimes et fluviaux avec interface.

L’Union européenne, pour sa part, a consacré, en accord avec le gouvernement de la RDC, une part importante de son programme indicatif du 10e FED à l’appui aux infrastructures de base, en visant d’une part l’amélioration à moyen terme de ses liaisons fluviales et lacustres sur le bief moyen du fleuve Congo et, d’autre part, les infrastructures routières, tout particulièrement la réhabilitation de la route nationale n°1 entre Batshamba et Tshikapa. La réhabilitation de cette route se poursuivra jusqu’à la ville de Mbuji-Mayi (dans le Kasaï oriental), dans le cadre du 11e FED.

L’Union européenne a également alloué une part importante des enveloppes des projets et programmes FED à la construction et réhabilitation de bâtiments. À ce titre, plusieurs bâtiments institutionnels sont attendus au niveau central et provincial.