Premier comité technique du programme d’appui à la réforme du secteur de la sécurité, volet Défense (PROGRESS)

Le premier comité technique du PROGRESS, présidé par le colonel TANGAMO, point focal du projet, s’est tenu le 26 août à l’État-Major général, à Kinshasa. Les points abordés lors de cette rencontre concernent le bilan des activités de l’enveloppe de démarrage, la présentation des activités prévues lors de la première phase de croisière, qui sera effective dans les jours à venir pour une durée de 18 mois, ainsi que la régularité des réunions de comité technique.

Le PROGRESS vise la mise en œuvre d’une gestion modernisée du secteur de la Défense, incluant le renforcement des capacités en gouvernance, l’instauration d’un État de Droit, la lutte contre l’impunité ainsi que la promotion d’une paix juste et durable.

Les premières activités du PROGRESS concernent, particulièrement, l’installation de l’assistance technique et la réalisation des quelques activités phares préparant la période de croisière. Les actions liées à la modernisation de l’administration, par l’optimisation de ses moyens en matière d’administration des ressources humaines, de gestion budgétaire et financière ainsi que d’achats publics, prévues lors de cette phase de démarrage, ont été reportées.

Le projet entamera donc sa période de croisière avec un budget de 2.950.000 euros, dans les conditions permettant d’atteindre les dix résultats prévus pour cette séquence.